Annonce


Séance du 24 novembre 2022 – Écriture et information. Comment comprendre que ce qu’il est convenu de désigner comme « dématérialisation » dans le contexte des nébuleuses numériques demeure à l’écart de la sphère des idéalités abstraites, même numériques ? En quel sens alors peut-on dire que l’information (au sens de l’informaticien : discrète et non probabiliste) n’est pas une abstraction ? Quel double jeu étrange joue ainsi l’écriture si elle semble convenir aussi bien aux pratiques formelles qu’aux pratiques informationnelles (allusion, par exemple, aux légendaires « 0 » et « 1 ») ?

Séminaire Trace, information, écriture


Séance du 10 novembre 2022 : Fiction et croyance. Prendre « fiction » au sérieux, c’est tenir les fictions à distance des disjonctions trop évidentes (vrai/faux, réel/illusion, actuel/virtuel, vérité/mensonge, etc.) pour analyser une construction fictionnelle comme l’articulation, via un dispositif médiateur, de deux dimensions d’interprétation et d’effectivité : d’une part, des effets fictionnels effectivement pris en charge par des interprètes qui s’affectent des effets qu’ils produisent et, d’autre part, des contreparties effectives produisant et soutenant la médiation qui rend possibles les effets fictionnels.

Séminaire Trace, information, écriture